Skip to content

Salaires et traitements

Les salaires et traitements désignent la compensation salariale, ou rémunération, versée aux employés en contrepartie d’un travail effectué. Le mot salaire fait habituellement référence à un salaire horaire, et traitement, à un montant annuel forfaitaire gagné sans égard au nombre d’heures travaillées.

Accueil > Projets > Mots du boulot > Salaires et traitements

Dernière mise à jour : 06-2020

Definitions et sources

Les salaires et traitements sont estimés à partir de sondages menés auprès d’employeurs, d’enquêtes auprès des ménages et d’informations extraites de bases de données administratives. Au Canada, plusieurs organismes recueillent et diffusent des informations sur les salaires et traitements. Notons que les définitions de salaires et traitements varient selon la source des données.

Statistique Canada

Statistique Canada mesure les salaires et traitements directement à partir de sondages d’employeurs, d’enquêtes auprès des ménages et de renseignements extraits de bases de données administratives (appelés ici sources de première main). Certains de ces programmes s’appuient sur des données de l’Agence du revenu du Canada (ARC). En croisant et en transformant ces données de première main, Statistique Canada développe également des produits de données supplémentaires, dont d’autres mesures et des bases de données couplées.

Définition des salaires et traitements

Les salaires et traitements désignent la rémunération brute avant impôts versée aux employés, en argent ou en nature, pour un travail effectué sous la direction générale d’un employeur. Ils représentent les divers types de paiements versés à tous les employés, sans égard au type de travail (à temps plein ou partiel), à la méthode de paiement ou à la durée de l’emploi.

Les salaires et traitements sont souvent utilisés de manière interchangeable. La différence fondamentale réside dans le fait que les traitements font habituellement référence à un montant fixe reçu par période de paie, habituellement par année ou par mois, alors que les salaires constituent un montant payé à l’heure. Cependant, en contexte statistique, les traitements et les salaires sont utilisés de manière interchangeable. Plus de détails ici.

Sources de première main

Enquête sur l’emploi, la rémunération et les heures de travail

L’Enquête sur l’emploi, la rémunération et les heures de travail (EERH) recueille de l’information sur la masse salariale imposable des employeurs ayant deux employés ou plus (cela exclut les travailleurs autonomes sans employés). L’EERH collige ces informations en analysant des comptes de retenues sur la paie fournis par l’Agence du revenu du Canada (ARC) et des données de l’Enquête sur la rémunération auprès des entreprises (ERE). L’ERE constitue un échantillon représentatif de données de paie des employeurs. L’EERH estime les revenus hebdomadaires moyens en divisant la rémunération brute imposable par le nombre total d’heures payées par semaine. Elle est publiée mensuellement, deux mois après la période de référence.

Recensement

Le recensement de la population est une enquête obligatoire sur tous les ménages au Canada, menée tous les cinq ans. Au cours des années précédentes, les statistiques sur les revenus étaient recueillies au moyen du questionnaire détaillé. Pour le recensement de 2011, le questionnaire détaillé a été remplacé par l’Enquête nationale auprès des ménages (ENM), qui était facultative, mais qui recueillait de l’information sur les revenus. Elle a été distribuée à 33 % des ménages. Le recensement de 2016, cependant, a tiré les informations sur les revenus, notamment sur les salaires et les traitements, uniquement des données administratives de l’ARC (T1, T4, renseignements provenant d’autres fichiers d’impôt, etc.). L’objectif était de réduire le fardeau de réponse et d’améliorer la qualité et la quantité disponible de données sur le revenu. Les données sur les revenus, notamment sur les salaires, provenant du recensement peuvent être croisées avec de nombreuses variables relatives au travail et à la situation socio-économique.

Enquête sur la population active

L’Enquête sur la population active (EPA), menée mensuellement auprès des ménages, demande aux répondants de décrire les revenus actuels et habituels obtenus chaque mois grâce à leur emploi principal. Les répondants peuvent déclarer leurs gains sous la forme de leur choix (salaire annuel, bimensuel, etc.). Toutes les réponses sont converties en taux horaire, hebdomadaire et mensuel, selon le nombre d’heures habituellement travaillées déclaré par chaque répondant (tant employé que travailleur autonome). De plus, un sous-échantillon des répondants à l’EPA est sélectionné pour répondre à l’Enquête canadienne sur le revenu (ECR), qui combine les réponses à l’enquête et des données fiscales tirées de dossiers administratifs.

Enquête canadienne sur le revenu

L’Enquête canadienne sur le revenu (ECR), le sondage auprès des ménages qui a remplacé l’Enquête sur la dynamique du travail et du revenu en 2012, tire aussi principalement ses informations sur les revenus annuels de sources de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Les chiffres provenant de cette source, comme les salaires, peuvent être croisés avec une multitude de variables socioéconomiques et sur la main-d’œuvre. La liste des variables socio-démographique est moins étoffée que celle des données provenant du recensement.

Fichier des familles T1

Le Fichier des familles T1 (FFT1) est une base de données administratives contenant des renseignements sur les revenus annuels remis à Statistique Canada par l’Agence du revenu du Canada (ARC). Le FFT1 comprend des données provenant des déclarations de revenus individuelles T1, des prestations fiscales canadiennes pour enfants (PFCE) et, dans certains cas, du fichier T4. Il comprend les déclarants, les époux et conjoints non déclarants et les enfants. Il couvre donc environ 95 % de la population canadienne et offre des informations très détaillées sur les sources de revenus et les crédits et déductions d’impôt. Il comprend aussi certaines informations démographiques se limitant toutefois à ce qui peut être obtenu des dossiers fiscaux. L’accès aux données du FFT1 est restreint, mais les chercheurs peuvent accéder à la Banque de données administratives longitudinales (DAL), qui contient un échantillon aléatoire anonyme de 20 % des données du FFT1 (plus de détails dans la section « Accès aux données »).

Enquête sur les postes vacants et les salaires

Finalement, la section sur les salaires de l’Enquête sur les postes vacants et les salaires (EPVS) a recueilli jusqu’à 2017 les salaires horaires moyens versés aux employés à temps plein. Si l’information sur les postes vacants continue d’être colligée, la partie sur les salaires a été mise sur la glace jusqu’à nouvel ordre dans le but de réviser et d’améliorer la méthodologie de collecte de données.

Autres mesures

Les Estimations du revenu du travail (ERT) offrent une mesure globale de rémunération de la main-d’œuvre. Ses données sont tirées de dossiers administratifs (le Fichier supplémentaire T4 de l’Agence du revenu du Canada), d’enquêtes de Statistique Canada (comme l’EERH) et d’autres sources (comme les Commissions provinciales des accidents du travail au Canada). Les ERT évaluent aussi les cotisations sociales totales des employeurs (c.-à-d. les paiements effectués par les employeurs pour l’avenir de leurs employés, dont le bien-être des employés, les régimes de retraite, les indemnisations des accidents de travail et le régime d’assurance-emploi). Les ERT sont calculées afin de fournir au Système de comptabilité nationale (SCN) la composante « rémunération » des mesures basées sur le revenu du produit intérieur brut (PIB).

Les Mesures de la productivité du travail (national – trimestrielles – et provinces et territoires – annuelles) offrent des évaluations globales de la rémunération de la main-d’œuvre. Les estimations se basent sur des enquêtes et dossiers fiscaux administratifs (comme l’EPA et l’EERH). Les revenus de travail des travailleurs autonomes sont estimées indirectement

Bases de données couplées

Les données du FFT1 sont combinées aux relevés fiscaux T2 et T4, obtenus par l’ARC, dans la Base de données sur la dynamique canadienne entre employeurs et employés. Il s’agit d’une base de données longitudinales qui intègre des données individuelles et sur les entreprises. Elle couvre les déclarants individuels et leurs familles, les employés qui reçoivent des relevés T4, les entreprises et sociétés non incorporées, ainsi que les propriétaires d’entreprises qui déclarent des revenus de travail autonome et les propriétaires de sociétés privées.

Les relevés fiscaux T1 et T4 sont aussi couplés pour générer le Programme d’analyse longitudinale de l’emploi et le Fichier de données longitudinales sur la main-d’œuvre. En outre, le Fichier de microdonnées longitudinales des comptes nationaux (T2-PALE) fusionne les T2 dans les bases de données du PALE.

Récemment, Statistique Canada a rendu accessible la Plateforme longitudinale entre l’éducation et le marché du travail (PLEMT) dans les Centres de données de recherche (CDR). La PLEMT relie trois ensembles de données administratives : le Système d’information sur les apprentis inscrits (SIAI), le Système d’information sur les étudiants postsecondaires (SIEP) et les dossiers fiscaux du Fichier des familles T1.

Désambiguïsation

L’information sur les salaires et traitements est recueillie à différentes fins. Notamment, chez Statistique Canada, on collige des informations afin de produire des statistiques sur le marché du travail (EERH, EPA), sur les revenus (FFT1, DAL, ECR et Recensement) et pour le Système de comptabilité nationale ou SCN (ERT). Chaque division fait appel à une approche légèrement différente des salaires et traitements et autres sujets connexes.

Dans un contexte de statistiques sur le revenu, le revenu d’emploi fait référence à la somme des salaires, traitements et commissions provenant d’un emploi rémunéré et des revenus nets de travail indépendant dans une entreprise non incorporée, agricole ou non, ou d’une pratique professionnelle rendue durant la période de référence. Le revenu marchand, quant à lui, est considéré comme la somme des revenus d’emploi, des revenus nets de travail indépendant dans une entreprise non incorporée, agricole ou non, ou d’une pratique professionnelle, des revenus de placements, des revenus de retraite d’un régime privé et d’autres revenus de sources commerciales

Dans le contexte du SCN, le revenu de travail (aussi appelé « rémunération du travail ») représente les revenus générés par la production de biens et services en fonction du facteur travail de la production. Il comporte deux composantes : les salaires et traitements et le revenu supplémentaire du travail. Le revenu supplémentaire du travail comprend les cotisations des employeurs aux régimes de retraite publics et privés, aux régimes de retraite canadien et québécois et au régime d’assurance-emploi, les indemnisations des accidents de travail, les régimes d’assurance vie et santé et les allocations de retraite.

Le revenu du travail et le coût de la main-d’œuvre sont deux concepts distincts, mais complémentaires. Ils reflètent les deux facettes des mesures des revenus liés à l’emploi; l’une vise à mesurer les revenus des employés, l’autre, ce qu’il en coûte aux entreprises pour les employer.

Normes internationales

Au niveau international, quatre concepts différents ont été adoptés : le coût de la main-d’œuvre (11e Conférence internationale des statisticiens du travail, 1966), le taux des salaires et gains (12e Conférence internationale des statisticiens du travail, 1973), la rémunération des employés (Système de comptabilité nationale, 1993), le revenu d’emploi rémunéré et le revenu de travail indépendant (16e Conférence internationale des statisticiens du travail, 1998).

Résumé des définitions et sources

Sources de première main
EERH Recensement EPA ECR FFT1 DAL ERT
Fréquence Mensuellement, deux mois après la période de référence Tous les cinq ans Mensuellement, publiée 10 jours après la collecte des données Annuellement, publiée 14 mois après l’année d’imposition de référence Annuellement, publié 18 mois après l’année d’imposition de référence Annuellement, publiées 21 mois après l’année d’imposition de référence Trimestriellement
Population cible Toutes les entreprises ayant au moins un employé Population totale Population âgée de 15 ans et plus Population totale excluant les trois territoires et les réserves indiennes Déclarants fiscaux, époux et enfants Déclarants fiscaux, époux et enfants Population canadienne en âge de travailler
Couverture Tous les postes occupés

Exclut les entreprises en agriculture, la pêche et le piégeage, les ménages ordinaires, les organismes religieux, l’administration publique internationale et le personnel militaire

Inclut les employés en congé parental, en grève et en lockout

Individus de 15 ans et plus vivant dans un logement privé (pour l’information sur les salaires et traitements)
  • Emploi principal seulement
  • Toutes les industries, tous les territoires et provinces
  • Inclut les employés en congé parental, en grève et en lockout
Individus de 16 ans et plus vivant dans un logement privé (pour l’information sur les salaires et traitements) Tous les individus ayant produit leur déclaration de revenus au Canada Déclarants fiscaux, époux et enfants
  • Tous les postes occupés
  • Les entreprises sondées par l’EERH et les dossiers administratifs
  • Inclut les employés en congé parental, en grève et en lockout
Salaires/traitements produits
  • Exclut les cotisations aux régimes de retraite et d’assurance (emploi, etc.) et les allocations de retraite
  • Inclut les heures supplémentaires et les paiements spéciaux
  • Avant impôts et autres déductions
  • Inclut les pourboires, commissions et bonis
  • Exclut les cotisations aux régimes de retraite et d’assurance (emploi, etc.) et les allocations de retraite
  • Inclut les heures supplémentaires
  • Avant impôts et autres déductions
  • Inclut les pourboires, commissions et bonis
  • Exclut les cotisations aux régimes de retraite et d’assurance (emploi, etc.) et les allocations de retraite
  • Exclut les heures supplémentaires
  • Avant impôts et autres déductions
  • Inclut les pourboires, commissions et bonis
  • Exclut les cotisations aux régimes de retraite et d’assurance (emploi, etc.) et les allocations de retraite
  • Inclut les heures supplémentaires
  • Avant impôts et autres déductions
  • Inclut les pourboires, commissions et bonis
  • Cotisations aux régimes de retraite et d’assurance (emploi, etc.) et allocations de retraite présentées séparément
  • Inclut les heures supplémentaires
  • Avant impôts et autres déductions
  • Inclut les pourboires, commissions et bonis
  • Exclut les cotisations aux régimes de retraite et d’assurance (emploi, etc.) et les allocations de retraite
  • Inclut les heures supplémentaires
  • Avant impôts et autres déductions
  • Inclut les pourboires, commissions et bonis
  • Inclut les cotisations aux régimes de retraite et d’assurance (emploi, etc.) et les allocations de retraite
  • Avant impôts et autres déductions
  • Inclut les pourboires, commissions et bonis
Taille de l’échantillon
  • ERE : 15 000 établissements sur une population d’un million d’établissements
  • Données de PD7 : recensement de tous les versements de retenues
Population canadienne entière 56 000 ménages, 100000 individus mensuellement En 2017, tout juste plus de 97 000 individus (tout juste moins de 42 000 ménages) Déclarants et personnes à charge Environ 20 % des déclarants S.O.

Enquêtes provinciales

L’enquête albertaine sur les salaires et traitements (Alberta Wage and Salary Survey) est menée tous les deux ou trois ans. Elle porte sur environ 7 000 entreprises de l’Alberta sélectionnées à partir d’une liste d’InfoCanada d’entreprises regroupées par industrie et taille d’employeur au moyen de la Structure des industries canadiennes. Elle est menée auprès d’employeurs albertains privés et publics comptant 10 employés ou plus à Calgary et à Edmonton, et cinq employés ou plus dans les six autres régions concernées par l’enquête. Elle recueille de l’information sur les taux horaires et les traitements annuels, et est conçue pour être représentative par métier, industrie et région économique.

L’enquête sur les salaires de la Saskatchewan (Saskatchewan Wage Survey) a été menée environ tous les deux ans de 2002 à 2013. Le sondage, qui a pris fin avec l’arrivée de l’EPVS, portait sur environ 7 000 entreprises de la Saskatchewan.

L’Enquête sur la rémunération globale (ERG) est une enquête réalisée chaque année qui rassemble des données sur les salaries et la rémunération du secteur public. Les résultats de l’enquête sont offerts gratuitement sous forme de deux rapports : Résultats de l’Enquête sur la rémunération globale au Québec et Rémunération des salariés—État et évolution comparés.

Sources privées

Le Conference Board du Canada mène chaque année le Compensation Planning Outlook survey, qui offre un aperçu des tendances canadiennes en matière de salaires et traitements.

Accès aux données

Statistique Canada

Divers programmes de Statistique Canada offrent des données sur les salaires. Différents canaux y mènent, chacun offrant un niveau de détail distinct.

Tableaux de données Produits personnalisés Fichiers de microdonnées à grande diffusion (FMGD) Accès à distance en temps réel (ADTR) Centres de données de recherche

(CDR)

Centre canadien d’élaboration de données et de recherche économique (CDRE)
Enquête sur l’emploi, la rémunération et les heures de travail (EERH) Plusieurs tableaux disponibles Plusieurs tableaux disponibles selon le critère de confidentialité Non disponible Non disponible S.O. Non disponible
Recensement de la population Plusieurs tableaux disponibles Plusieurs tableaux disponibles selon le critère de confidentialité Disponible Non disponible Disponible sur demande, renseignements ici S.O.
Enquête sur la population active (EPA) Plusieurs tableaux disponibles Plusieurs tableaux disponibles selon le critère de confidentialité Disponible (seulement salaires horaires habituels; employés) Disponible (salaires horaires habituels, salaires hebdomadaires habituels et salaires horaire et hebdomadaire de l’époux; données arrondies) Disponible sur demande, renseignements ici ?
Enquête canadienne sur le revenu (ECR) Plusieurs tableaux disponibles Plusieurs tableaux disponibles selon le critère de confidentialité Disponible Disponible (recouvrement des coûts) Disponible sur demande, renseignements ici S.O.
Fichier des familles T1 (FFT1) Plusieurs tableaux disponibles Plusieurs tableaux disponibles selon le critère de confidentialité Non disponible Non disponible Fichiers couplés contenant des données du FFT1 disponibles sur demande, renseignements ici S.O.
Banque de données administratives longitudinales (DAL) Plusieurs tableaux disponibles Tableaux personnalisés disponibles (suppression appliquée selon les règles de confidentialité) Non disponible Disponible (recouvrement des coûts) Disponible sur demande, renseignements ici S.O.
Autres mesures
Estimations du revenu du travail Plusieurs tableaux disponibles Plusieurs tableaux disponibles par règles de suppression Non disponible Non disponible Non disponible S.O.
Comptes canadiens de productivité
Plusieurs tableaux disponibles Non disponible Non disponible Non disponible Non disponible S.O.

Remarque 1 :

Les chercheurs ne peuvent accéder à la base de données du FFT1 protégée par Statistique Canada dans les Centres de données de recherche (CDR). Cependant, ils peuvent soumettre une demande (sur recouvrement des coûts) dans laquelle les données d’un autre fichier (p. ex. : des données sur la santé) peuvent être couplées au FFT1. Le dossier couplé pourra par la suite être disponible dans les CDR. Les chercheurs peuvent également obtenir accès à la Banque de données administratives longitudinales (DAL) dans les CDR. Les DAL contiennent un sous-échantillon aléatoire anonyme de 20 % des données du FFT1. La banque est enrichie de quelques autres dossiers de données administratives. Ces données sont anonymes, mais elles comprennent une option longitudinale permettant aux chercheurs de suivre les revenus de mêmes individus au fil du temps.

Autres sources

Accès aux données
Alberta Wage and Salary Survey WageInfo et rapports
Saskatchewan Wage Survey Non disponible
Compensation Planning Outlook survey Rapports disponibles moyennant des frais

Applications

Les renseignements sur les salaires sont essentiels à l’analyse du travail et de l’économie. Ce sont des facteurs clés pour développer des indicateurs macroéconomiques et informer les législateurs, et des indicateurs fondamentaux des conditions économiques.

Statistique Canada mène diverses enquêtes et publie plusieurs outils d’analyse pour mieux comprendre les salaires et traitements, dont des rapports (p. ex. : les Salaires, traitements et commissions annuels des déclarants T1) et outils de visualisation de données (par ex. : l’Outil interactif : Sources de revenu familial selon le type de famille, régions infraprovinciales, Fichier des familles T1).

La Banque du Canada calcule une mesure commune des salaires (en anglais seulement). Le salaires-comm est un indice sur les salaires produit à partir des gains horaires moyens tels que déclarés à l’EPA, des gains horaires moyens déclarés à l’EERH, de la rémunération horaire calculée par les Comptables professionnels agréés (CPA) du Canada et des salaires horaires et traitements des comptes nationaux. La Banque utilise le taux de croissance des gains comme un indicateur de l’inflation future pouvant contribuer à informer les décideurs sur la hausse ou la baisse des taux d’intérêt pour garder l’inflation au taux cible de deux pour cent.

L’Agence du revenu du Canada (ARC) utilise les données de l’EERH pour réviser le maximum des gains ouvrant droit à pension et les plafonds de cotisation aux régimes d’épargne-retraite.

Emploi et Développement social Canada (EDSC) se penche sur les salaires offerts aux travailleurs étrangers lors de l’analyse des demandes d’études d’impact sur le marché du travail (EIMT).

Les employeurs et syndicats du secteur privé utilisent les données sur les salaires à des fins de négociation de contrats.

Sign up for Our Newsletter

Nous contacter

Pour toute question ou commentaire, contactez-nous et nous vous répondrons dans les plus brefs délais

613-695-0699

410, avenue Laurier Ouest,
bureau 410
Ottawa, Ontario K1R 1B7

Demandes des médias :
communciations@lmic-cimt.ca
Veuillez entrer votre nom.
Veuillez entrer un message.
Veuillez vérifier le captcha pour prouver que vous n'êtes pas un robot.