Skip to content

Plateforme longitudinale entre l’éducation et le marché du travail 2.0 : potentiel exponentiel

Rapport de perspectives de l’IMT n° 18

Septembre 2019

Accueil > Perspectives de l’IMT > Rapport de perspectives de l’IMT n° 18, Plateforme longitudinale entre l’éducation et le marché du travail 2.0 : potentiel exponentiel

Table des matières

Principaux constats

  • De nouvelles données administratives sur les prêts et bourses à l’intention des apprentis et des étudiants des collèges et des universités sont maintenant affichées sur la Plateforme longitudinale entre l’éducation et le marché du travail (PLEMT). Ces données représentent un complément à l’information dont nous disposons déjà sur les revenus, l’éducation, la formation et les apprentissages.
  • En 2020, l’Enquête nationale auprès des diplômés de 2018 sera intégrée à la plateforme, alors qu’elle sera jumelée au Recensement de 2016 peu de temps après. Les deux ensembles de données offriront une foule de nouveaux renseignements sur les caractéristiques sociodémographiques et les professions des apprentis et des diplômés de collèges et d’universités.
  • D’autres fichiers de données fiscales provenant de la Banque de données administratives longitudinales seront associés à la PLEMT, ce qui permettra d’identifier les travailleurs n’ayant pas fait d’études postsecondaires au Canada et qui pourraient, par conséquent, servir de groupe de comparaison.

Introduction

En décembre 2018, Statistique Canada lançait la Plateforme longitudinale entre l’éducation et le marché du travail (PLEMT) — un environnement de données révolutionnaire permettant aux chercheurs et aux décideurs politiques d’étudier les trajectoires des revenus des diplômés de collèges et d’universités subventionnés par le gouvernement ou inscrits à des programmes d’apprentissage enregistrés au Canada. Dans tout le pays, des chercheurs exploitent déjà cette vaste mine de données administratives. Statistique Canada a notamment publié ses premières conclusions sur le revenu des diplômés de collèges et d’universités. De notre côté, le CIMT s’est associé à l’Education and Policy Research Initiative pour explorer davantage la plateforme et analyser les trajectoires des revenus des diplômés — quels que soient leurs titres de compétences, leurs caractéristiques démographiques et leurs domaines d’études.

Dans Perspectives de l’IMT no 4, nous avons signalé que si l’environnement de la PLEMT offre beaucoup de possibilités intéressantes pour la recherche et l’analyse stratégique, elle n’est pas sans certaines limites. Trois de ces limites, notamment l’absence d’information sur les programmes d’aide financière, de données sur les professions, et d’un groupe de comparaison des revenus, sont en train d’être résolues grâce à de nouveaux ensembles de données qui seront associés aux éléments de base de la PLEMT (à savoir les fichiers des données fiscales des apprentis et des étudiants de collèges et d’universités). Le présent numéro de Perspectives donne un aperçu des nouvelles possibilités de couplage de données qui seront offertes dans la version nouvelle et améliorée de la PLEMT 2.0.

Ajouts à la Plateforme longitudinale entre l’éducation et le marché du travail

De nouveaux ensembles de données liés aux prêts et bourses pour étudiants et apprentis peuvent désormais être couplés avec des ensembles de données de base de la PLEMT (voir le tableau 1). Ces nouvelles données pallient le manque d’observations sur les programmes d’aide aux étudiants et permettront d’étudier le rôle de ces programmes. On commencera en 2020 à surmonter deux autres des limites mentionnées ci-dessus — l’absence d’un groupe de comparaison des revenus et de données sur les professions — grâce à des associations avec la Banque de données administratives longitudinales, le Recensement de 2016 et l’Enquête nationale auprès des diplômés de 2018. Ci-dessous, nous décrivons en détail ces ajouts à l’environnement de données de la PLEMT et la manière dont ils peuvent nous aider à surmonter les limites que présentent les ensembles de données de base de la PLEMT.

Tableau 1. Ensembles de données disponibles dans les versions 1.0 et 2.0 de la Plateforme longitudinale entre l’éducation et le marché du travail

Ensemble de données Période visée Description
Ensembles de données de base
Système d’information sur les étudiants postsecondaires (SIEP) 2009–2010 à

2015–2016

Dossiers étudiants comprenant le domaine d’études, le type de programme et l’année d’obtention du diplôme
Système d’information sur les apprentis inscrits (SIAI) 2008 à 2016 Dossiers d’apprentis inscrits à des programmes enregistrés comprenant le type de programme, le statut et le lieu
Fichier T1 sur les familles (revenu annuel) 2004 à 2016 Dossiers d’impôts des personnes identifiées dans le SIEP et le SIAI
Nouveaux ensembles de données maintenant disponibles sur demande
Subventions aux apprentis 2007 à 2017 Dossiers des subventions en espèces imposables à des personnes inscrites à un programme d’apprentissage Sceau rouge1
Prêts canadiens aux apprentis (PCA) 2015 à 2017 Renseignements seulement sur les versements approuvés du PCA. Les données comprennent un versement par période de formation technique pour chaque personne, jusqu’à concurrence de cinq périodes de formation par personne.
Programme canadien de prêts étudiants 2005–2006 à

2015–2016

Renseignements longitudinaux sur les bénéficiaires de prêts, par année de prêt (du 1er août au 31 juillet) à tous les stades du cycle de vie du prêt ou de la subvention
Ensemble de données qu’on doit ajouter en 2020
Enquête nationale auprès des diplômés 2018 Fichiers transversaux de tous les diplômés de l’année civile 2015. L’enquête contient de l’information sur le niveau de satisfaction professionnelle des diplômés et sur le type d’emploi obtenu.
Ensembles de données qui seront éventuellement ajoutés à partir de 2020
Programme canadien pour l’épargne-études 2005 à 2016 Fichiers de tous les bénéficiaires du Programme canadien pour l’épargne-études et du Bon d’études canadien englobant toutes les étapes de l’éducation secondaire et postsecondaire.
Version longue du recensement 2016 Renseignements sociodémographiques détaillés sur 25 % des ménages canadiens.
Banque de données administratives longitudinales 2004 à 2016 Échantillon aléatoire de 20 % du Fichier T1 annuel sur les familles

Remarque : On trouvera des renseignements exhaustifs sur chaque ensemble de données dans le Programme des centres de données de recherche de Statistique Canada : Données accessibles dans les Centres de données de recherche.

Ajouts à la Plateforme longitudinale entre l’éducation et le marché du travail

On peut explorer de nouvelles questions importantes en associant les Subventions aux apprentis (SA), les Prêts canadiens aux apprentis (PCA) et le Programme canadien de prêts aux étudiants (PCPE) à l’environnement des données de base de la PLEMT. De plus, il sera bientôt possible d’associer un quatrième ensemble de données connexes provenant du Programme canadien pour l’épargne-études (PCEE). Les trois exemples présentés ci-dessous montrent comment ces ensembles de données peuvent servir à répondre à d’importantes questions stratégiques.

  1. Ensembles de données de base de la PLEMT + des SA + des PCA : L’ensemble de données des PCA contient les fichiers de prêts déboursés à des apprentis inscrits à une formation d’apprenti dans un métier Sceau rouge commençant en 2015, tandis que l’ensemble de données des SA contient des fichiers de subventions en espèces versées à des personnes ayant terminé la première ou la deuxième année du programme Sceau rouge depuis 2007. Jusqu’à présent, on ne sait pas vraiment si ces prêts et subventions influent sur le taux de diplomation des apprentis et sur les résultats sur le marché du travail, ni comment.
  2. Ensembles de données de base de la PLEMT + le PCPE2 : Le Programme canadien de prêts aux étudiants (PCPE) a été lancé en 1964. Il s’agit du plus ancien programme de prêts aux étudiants au Canada. L’ensemble de données administratives du PCPE contient des fichiers détaillés sur l’aide financière versée aux étudiants qui en ont besoin. En établissant des liens entre l’ensemble de données de base du PCPE et de la PLEMT, les chercheurs peuvent suivre l’évolution du taux d’acceptation des prêts étudiants par rapport à l’augmentation des droits de scolarité, cerner les facteurs associés aux défauts de paiement des prêts aux étudiants, et comparer les revenus de travail de ceux qui reçoivent des prêts étudiants par rapport à ceux qui n’en reçoivent pas.
  3. Ensembles de données de base de la PLEMT et du PCEE : Le Programme canadien pour l’épargne- études (PCEE) offre des incitatifs fiscaux pour encourager les parents à épargner en vue des études postsecondaires d’un enfant, ce qui comprend les programmes d’apprentissage. Le PCEE fournit des fichiers de données administratives permettant aux chercheurs d’étudier le taux de participation à ce programme. Combinées à la PLEMT, ces données permettront pour la première fois d’obtenir des indications empiriques des résultats obtenus sur le marché du travail par les enfants bénéficiant du PCEE.

Formation d’un groupe de comparaison

Il est difficile, mais nécessaire de contextualiser le niveau de revenu des apprentis et des étudiants des collèges et des universités. Pour ce faire, il faut absolument compter sur un groupe qui permet de comparer « des pommes avec des pommes ». Dans Perspectives de l’IMT no 4, nous avons noté qu’une des grandes limites de la PLEMT consiste dans l’absence d’un groupe de comparaison des revenus et nous avons signalé que le groupe idéal serait composé d’un ensemble comparable de personnes n’ayant jamais participé à un programme d’apprentis ou à un programme d’études collégiales ou universitaires. Or, il sera possible d’effectuer ce genre de comparaison lorsque la Banque de données administratives longitudinales (DAL) sera disponible dans l’environnement des données de la PLEMT.

À ce moment, on pourra créer un groupe de comparaison par association inversée. Comme le précise Ted MacDonald dans un billet publié sur le Blogue du CIMT, une association inversée permet de cerner dans un ensemble de données (c.-à-d. la Banque DAL) les personnes qui ne sont pas présentes dans un autre (c.-à-d. dans les données de base de la PLEMT).

Si l’intégration de la Banque DAL représente un progrès de taille, il faudra aborder le groupe de comparaison par couplage inversé avec certaines réserves. D’une part, étant donné que la Banque DAL représente un échantillon aléatoire de 20% des contribuables canadiens, ce couplage ne fournira pas d’observations sur toutes les personnes qui ne sont pas enregistrées dans la PLEMT. D’autre part, cette approche cible seulement ceux qui ont étudié dans un collège ou une université du Canada depuis 2009-2010 ou qui ont participé à un programme d’apprentis enregistré depuis 2008. Autrement dit, l’ensemble de personnes identifiées par association inversée des données de la Banque DAL avec celles de la PLEMT comprendra seulement des personnes ayant étudié à l’étranger ou terminé leurs études avant 2009. Malgré ces réserves, les données de la DAL couplées à celles de la PLEMT faciliteront les observations longitudinales du revenu du travail d’un groupe de comparaison qui correspond raisonnablement à ceux qui n’étaient pas inscrits à un programme d’apprentis ou à un programme d’études collégiales ou universitaires.

Obtenir des données sur les professions

Enfin, le prochain couplage (prévu au début de 2020) entre les ensembles de données de l’Enquête nationale auprès des diplômés de 2018 et de la PLEMT fournira, entre autres, de l’information sur les professions des diplômés pour l’année civile 2015. Grâce à ce couplage de données, on pourra obtenir des renseignements indispensables sur le type d’emploi des diplômés, leur niveau de satisfaction professionnelle et les qualifications requises dans les postes qu’ils occupent en ce moment. Toutefois, l’Enquête comprend environ 60 000 répondants (environ 13 % de diplômés), ce qui limitera le nombre de dossiers d’étudiants de la PLEMT susceptibles d’être enrichis par des données provenant de cette enquête.

Le couplage entre les ensembles de données de base de la PLEMT et la version longue du Recensement de 2016, prévu à la fin de 2020, fournira des précisions encore plus granulaires relativement à l’information sociodémographique et au type d’emploi occupé. De plus, étant donné la taille du Recensement de 2016, environ 25 % des personnes enregistrées dans la PLEMT seront associées à cette information granulaire3. Le Recensement de 2016 contient aussi une vaste gamme de renseignements sans variation dans le temps — par exemple, le pays de naissance, l’ethnicité et la langue maternelle — qui sont utiles pour analyser le rôle des facteurs socioéconomiques dans l’éducation et les résultats sur le marché du travail.

L’Enquête nationale auprès des diplômés et le Recensement sont réalisés tous les cinq ans. Par conséquent, l’information granulaire sera disponible à un moment donné grâce à la nature transversale de l’ensemble de données.

Prochaines étapes

La PLEMT évolue depuis sa création, en décembre 2018. Il incombe maintenant aux décideurs politiques et aux chercheurs, y compris à l’équipe du CIMT, de tirer pleinement parti du potentiel exponentiel de l’environnement de données de la PLEMT. Notre objectif commun est d’offrir à tous les intervenants — étudiants, parents, établissements d’enseignement, décideurs politiques, chercheurs et la population canadienne en général — des renseignements fiables leur permettant de prendre les décisions les plus éclairées qui soient.

De façon générale, nous espérons que l’analyse des données de la PLEMT contribuera à éclairer les Canadiens cherchant à s’orienter dans le monde du travail. À cette fin, en collaboration avec l’Education Policy Research Initiative et d’autres intervenants, le CIMT lancera bientôt une série d’analyses exhaustives brossant un tableau plus complet du rôle de l’éducation dans la vie professionnelle des Canadiens.

Remerciements

Ce numéro de Perspectives de l’IMT a été préparé par Young Jung du CIMT. Nous aimerions remercier Sylvie Gauthier (Division du tourisme et du Centre de la statistique de l’éducation) et Vince Dale (Centre de l’information sur le marché du travail) à Statistique Canada pour leurs commentaires et leurs suggestions. Pour plus de renseignements au sujet de ce numéro de Perspectives de l’IMT ou d’autres activités du CIMT, veuillez communiquer avec info@lmic-cimt.ca, ou avec Tony Bonen, directeur de la recherche, des données et de l’analytique, à tony.bonen@lmic-cimt.ca.

Notes

  1. Le programme Sceau rouge établit les normes interprovinciales permettant d’évaluer les compétences des gens de métiers au Canada. Les gens de métiers qui ont réussi les examens du Sceau rouge obtiennent l’inscription du « Sceau rouge » sur leur certificat d’aptitude professionnelle provincial ou territorial
  2. Les fichiers comprennent des renseignements sur les étudiants inscrits à temps plein et à temps partiel dans des collèges, des universités et des établissements d’enseignement désignés partout au Canada, à l’exception du Québec, du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest
  3. La version longue du Recensement de 2016 a été remplie par 25 % des ménages canadiens. Par conséquent, environ 25 % des personnes enregistrées dans les fichiers de base de la PLEMT pourraient être couplées aux données détaillées du Recensement

Inscrivez-vous à notre infolettre

Nous contacter

Pour toute question ou commentaire, contactez-nous et nous vous répondrons dans les plus brefs délais

613-695-0699

410, avenue Laurier Ouest,
bureau 410
Ottawa, Ontario K1R 1B7

Demandes des médias :
communciations@lmic-cimt.ca
Veuillez entrer votre nom.
Veuillez entrer un message.
Veuillez vérifier le captcha pour prouver que vous n'êtes pas un robot.