Aider les immigrants grâce à l’information sur le marché du travail02 décembre , 2019

La semaine dernière, j’avais le privilège de représenter le CIMT à l’occasion du 5e Forum bisannuel sur l’immigration d’Ottawa organisé par le Partenariat local pour l’immigration d’Ottawa (PLIO). Partant des constatations de notre recherche sur l’opinion publique au sujet des immigrants récents, j’ai parlé de l’importance de l’information sur le marché du travail lorsqu’il s’agit d’aider les nouveaux arrivants à s’établir et à s’intégrer au Canada. Dans ce blogue, on souligne les principales conclusions de cette présentation.

Des résultats qui accusent un retard sur le marché du travail

Si on se fie aux prévisions de Statistiques Canada sur la population, à compter de 2031, plus de 80 % de la croissance de la main-d’œuvre au Canada sera le résultat des nouveaux arrivants, une augmentation de 13 % par rapport à 2011. Cette même étude révèle que les taux d’emploi chez les immigrants récents affichent 14 points de pourcentage de moins que ceux des Canadiens de souche. Au CIMT, nous croyons que l’accès à l’IMT dont ils ont besoin peut aider les immigrants récents à prendre leurs décisions en lien avec leur carrière, ce qui améliore, par le fait même, les résultats obtenus dans le cadre de leur emploi. Pour cette raison, nous avons effectué une recherche sur l’opinion publique afin de comprendre la manière dont les immigrants récents et d’autres groupes exploitent l’IMT, les types d’information qu’ils recherchent, ainsi que leurs besoins et leurs défis en matière d’information.

L’IMT est importante, mais elle est difficile à trouver et à comprendre.

Deux cinquièmes (40 %) des immigrants récents ont déclaré qu’ils ne consultent pas l’IMT lorsque vient le temps de décider de leur carrière, mais presque tous ceux qui l’ont fait reconnaissent que cette démarche a eu des répercussions sur leur carrière (90 %). Malgré tout, à peine la moitié des répondants (55 %) croient que l’information est facile à trouver ou à comprendre.

Le coût de la vie au Canada

À l’instar des autres groupes qu’on a sondés, les immigrants récents ont déclaré que l’IMT la plus recherchée concerne les salaires. Cependant, le deuxième besoin le plus urgent, c’est-à-dire le coût de la vie (47 %), est exclusif à ce groupe. En plus de leurs besoins en matière d’IMT, nous leur avons demandé quelles étaient les difficultés qu’ils devaient surmonter lorsqu’ils cherchaient à s’informer sur le marché du travail. Les difficultés les plus importantes concernaient le manque de vision de l’avenir (30 %) et la manière de trouver de l’information en lien avec leur situation (27 %).

Le manque d’expérience et d’éducation et l’absence d’un réseau professionnel au Canada

Nous avons également demandé aux nouveaux arrivants de nous préciser les obstacles qu’ils doivent surmonter lorsqu’ils sont à la recherche d’un emploi. Près de 40 % ont présenté le manque d’expérience de travail au Canada comme un obstacle. L’absence d’un diplôme canadien et d’un réseau professionnel sont les deux autres principaux obstacles (21 % chacun).

L’avenir

En plus des autres stratégies politiques, on peut les aider à prendre les décisions en lien avec leur carrière en s’assurant que les Canadiens ont accès à l’IMT qu’ils désirent et dont ils ont besoin. La première étape de ce processus consiste à comprendre leurs besoins particuliers en matière d’information. Au fur et à mesure de l’évolution de nos travaux, nous sommes impatients de collaborer avec le PLIO et d’autres intervenants afin d’améliorer la qualité de l’IMT pour les Canadiens. Notre avenir sur le plan économique en dépend, puisque 80 % des nouveaux travailleurs doivent relever ces défis.

____
Bolanle Alake-Apata est économiste au CIMT. Son travail se concentre sur la recherche d’information sur le marché du travail à l’intention des nouveaux immigrants et des étudiants. Bolanle.Alake-Apata@lmic-cimt.ca

 

Partager

+

Inscrivez-vous pour recevoir notre infolettre mensuelle