Skip to content

Le rôle de l’information sur le marché du travail dans les choix des étudiants et des parents en matière d’éducation et de carrière

Rapport de perspectives de l’IMT n° 11

Mars 2019

Accueil > Perspectives de l’IMT > Rapport de perspectives de l’IMT n° 11, Le rôle de l’information sur le marché du travail dans les choix des étudiants et des parents en matière d’éducation et de carrière

Table des matières

Principales conclusions

  • Parents et étudiants s’accordent pour dire que le meilleur moment pour commencer à recevoir de l’information sur le marché du travail est pendant les études secondaires.
  • Près des deux tiers (62 %) des étudiants collégiaux et universitaires auraient cherché de l’information sur le marché du travail avant de s’inscrire à un programme d’études supérieures et croient que cela a eu une incidence importante sur leur décision.
  • Les types d’informations les plus recherchés par les étudiants collégiaux et universitaires avant leur inscription à un programme d’études postsecondaires sont les salaires (63 %), les compétences requises (53 %) et le nombre d’emplois disponibles (49 %).
  • Lorsqu’on leur demande comment l’information sur le marché du travail affecte leur carrière, les parents et les étudiants affirment qu’elle a confirmé le choix de l’étudiant de poursuivre une carrière ou un cheminement scolaire donné.

Introduction

À l’approche de la fin des études secondaires, les élèves canadiens font face à une multitude de décisions majeures. C’est le moment de choisir de poursuivre ou non leur scolarité, un type de formation (p. ex. : collégiale, universitaire ou technique) et un domaine. S’ils décident de poursuivre une formation ou des études postsecondaires, ils doivent également arrêter leur choix sur un programme et des établissements où faire une demande d’admission. Souvent, toute la famille est impliquée dans le processus de décision, et avec raison, puisque de tels choix seront déterminants pour l’avenir scolaire et professionnel de chacun. Afin de mieux comprendre les sources d’information sur le marché du travail ainsi que les besoins et attentes en la matière, nous avons interrogé les principales personnes intéressées : celles et ceux qui prennent ces décisions, soit les étudiants des universités et collèges privés et publics et les parents d’étudiants, de l’école secondaire à la fin des études supérieures  (voir l’encadré 1).

L’information sur le marché du travail : efficace mais dure à trouver

Comme l’indique le Plan stratégique du CIMT, l’information sur le marché du travail a le potentiel d’éclairer des décisions clés affectant le cheminement de carrière des étudiants. Près des deux tiers (62 %) des étudiants sondés ont affirmé avoir utilisé de l’information sur le marché du travail avant de choisir un programme d’études postsecondaires. La quasi-totalité de ceux qui s’en sont servi (98 %) ont rapporté que cela avait eu une incidence sur leur choix. Une majorité de parents (60 %) ont aussi utilisé de l’information sur le marché du travail pour conseiller leurs enfants quant aux possibilités en matière d’éducation et sur le marché du travail.

Mais qu’en est-il de l’autre tiers des étudiants et des parents? Une explication possible des raisons pour lesquelles certains ne font pas appel à l’information sur le marché du travail serait les obstacles rencontrés actuellement pour l’obtenir et l’interpréter. En fait, le principal défi rapporté à la fois par les étudiants et par les parents est  la difficulté à trouver de l’information pertinente. Près de 60 % des étudiants ont déclaré avoir de  la difficulté à trouver des renseignements qui répondent à leurs besoins. Les parents s’en sont légèrement mieux tirés : seulement 45 % d’entre eux ont affirmé éprouver des difficultés à mettre la main sur de l’information utile sur le marché du travail (voir la figure 1).

Encadré 1 : Sonder les parents et étudiants collégiaux et universitaires actuels

Pour mieux cerner comment les Canadiens utilisent l’information sur le marché du travail et ce qu’ils constatent comme lacunes dans le système actuel, le Conseil de l’information sur le marché du travail (CIMT) a sondé neuf groupes d’utilisateurs distincts. On retrouve parmi eux les parents et les étudiants collégiaux et universitaires actuels, deux groupes interrogés indépendamment. Les sondages ont été conçus pour représenter chaque province et territoire ainsi que les communautés urbaines et rurales. Le présent numéro de Perspectives de l’IMT fait état des résultats des étudiants postsecondaires et des parents de partout  au Canada.

Figure 1. Facilité à trouver et à comprendre l’information sur le marché du travail, et impact et utilisation de l’information (réponses des parents et étudiants actuels)

Remarque : Pour les sections trouver, comprendre, utiliser, le graphique présente le % de répondants ayant sélectionné « pas du tout difficile » et « pas très difficile ». Pour la section impact, graphique présente le % de répondants ayant sélectionné « pas un gros impact », « un peu d’impact » et « un grand impact »

Communiquer l’information sur le marché du travail : plus tôt et souvent

Lorsqu’on leur a demandé quel était le meilleur moment pour commencer à recevoir de l’information sur le marché du travail, la plupart des parents (63 %) et des étudiants (54 %) ont répondu que les études secondaires étaient la période idéale (voir la figure 2). De récentes études de l’OCDE (en anglais uniquement) confirment que le fait d’éduquer les élèves sur la carrière assez tôt les encourage à explorer leurs intérêts et les aide à adapter leurs attentes aux réalités d’emplois. Et bonne nouvelle : 87 % des parents d’élèves du secondaire ont déclaré avoir un peu ou beaucoup discuté de la planification de leur carrière.

Ces résultats font écho aux recommandations (en anglais uniquement) des professionnels en développement de carrière canadiens, qui préconisent d’offrir des services de développement de carrière, le plus tôt possible, même avant l’école secondaire. Afin que ces efforts réussissent, ces services doivent offrir différents degrés et types d’exposition aux carrières, emplois et milieux de travail (p. ex. : par le travail à temps partiel, les stages et les programmes coop) étant donné que l’information affecte différemment chaque individu. Une bonne orientation professionnelle, basée sur les connaissances de chacun, chaque année, permettrait aux étudiants de prendre en main leur propre carrière dès la fin de leurs études.

Contenu, sources et motivations : facteurs déterminants de l’information sur le marché du travail

Afin de veiller à ce que les étudiants soient exposés à de l’information sur le marché du travail pertinente tôt dans leur cheminement scolaire et professionnel, il est important de comprendre pourquoi ils choisissent un programme d’études postsecondaires plutôt qu’un autre. Il est aussi utile de savoir quelles informations ils recherchent pour prendre ces décisions et de quelles sources ils se servent pour les obtenir. Les résultats du sondage indiquent que le principal facteur influençant les décisions des étudiants quant à leur programme est l’intérêt personnel (67 %), suivi des futures possibilités d’emplois (59 %; voir la figure 3).

Les sources d’information sur le marché du travail les plus fréquemment choisies par les étudiants sont les amis et la famille (47 %). Ce résultat concorde avec le principal déterminant des choix en matière d’éducation postsecondaire, étant donné que les amis et la famille peuvent à la fois encourager la découverte de soi et offrir de l’information compréhensible sur le marché du travail. Les autres sources d’information sur le marché du travail les plus populaires auprès des étudiants sont les sites d’emplois (43 %) et les médias sociaux (40 %).

Parmi les types d’information les plus recherchés par les étudiants avant de s’inscrire à un programme d’études postsecondaires, on retrouve les salaires (63 %), les compétences requises (53 %) et le nombre d’emplois disponibles (49 %). Après l’obtention d’un premier diplôme, les étudiants tiennent aussi compte des avantages sociaux (49 %) et du milieu de travail (44 %) dans leur recherche d’un premier emploi.

Bien que de nombreux programmes statistiques collectent des données sur les salaires, il peut s’avérer difficile de trouver de l’information pertinente en raison des délais de publication, du manque de détails et du manque de renseignements sur les avantages sociaux. Lorsque qu’on leur a demandé quels leur semblaient les plus importants freins à consommer de l’information sur le marché du travail, les étudiants ont nommé le manque de perspectives d’avenir (27 %) et la désuétude ou l’inapplicabilité (24 % chacun) de l’information qu’ils trouvent.

Figure 2. Meilleur moment pour commencer à obtenir de l’information sur le marché du travail

Réponses des parents et étudiants actuels, en pourcentages

Le rôle de l’information sur le marché du travail dans les choix des étudiants : une simple confirmation ?

Lorsqu’on leur a demandé de décrire l’effet de l’information sur le marché du travail sur leur carrière, les étudiants comme les parents ont le plus souvent affirmé qu’elle servait à confirmer un choix de carrière (voir la figure 4). Ces réponses sont importantes, puisqu’elles mettent en évidence le fait que dans plusieurs cas, l’information sur le marché du travail vient renforcer des notions préexistantes sur les cheminements  scolaires et professionnels.

Les résultats mettent aussi en lumière une autre dynamique importante : c’est par les réseaux familiaux et sociaux que les étudiants absorbent l’information sur le marché du travail. En effet, près de la moitié des étudiants ont nommé les amis et la famille comme leur source d’information sur le marché du travail, la proportion la plus élevée parmi les résultats. Dans le même sens, plus de 60 % des parents ont mentionné la famille lorsqu’on leur a demandé sur qui leurs enfants pouvaient compter, à part leur établissement scolaire, pour des conseils sur la carrière.

Les deux sources les plus citées par les parents pour informer leurs enfants sur le marché du travail sont les sites d’emplois ainsi que leurs propres amis et familles. Encore une fois, ces réponses indiquent que les enfants comptent sur les conseils des parents en matière de carrière, mais aussi que les parents eux-mêmes s’appuient sur les faits anecdotiques provenant de leurs réseaux personnels.

Figure 3. L’intérêt personnel et les futures possibilités d’emploi au cœur du processus décisionnel

Pourcentage des étudiants ayant déclaré que les raisons suivantes sont « très importantes » dans le choix de leur expérience postsecondaire

La voie à suivre

L’éducation postsecondaire est généralement le plus gros investissement en capital humain que les Canadiens font. Il est donc crucial de comprendre comment ces décisions sont prises pour s’assurer que chacun dispose de l’information qu’il veut et dont il a besoin, dans un format qui facilite la prise de décisions. Les résultats présentés ici sont un premier pas vers une meilleure  compréhension des types et sources d’information sur le marché du travail recherchée par les étudiants et leurs parents, ainsi que de l’utilisation qui en est faite et des défis qu’elle pose.

Pour la suite des choses, nous prévoyons d’effectuer des recherches qualitatives plus en profondeur sur les décisions relatives à l’éducation postsecondaire. L’accent sera mis sur l’amélioration de notre compréhension des principaux besoins d’information sur le marché du travail de celles et ceux qui évaluent la possibilité de poursuivre une éducation postsecondaire et la meilleure façon de le faire. En même temps, un riche écosystème de professionnels en développement de carrière et d’intervenants du milieu de l’éducation et de la communauté travaille à soutenir les étudiants et  à leur fournir de l’information fiable sur le marché du travail. Nous visons à fournir aux intermédiaires de l’information granulaire, fiable et opportune qui correspond à ce que les étudiants recherchent, et  à soutenir cet écosystème par des perspectives utiles sur la façon dont les étudiants souhaitent accéder à cette information pour appuyer leurs décisions.

Figure 4. Les étudiants croient que l’information sur le marché du travail a confirmé des choix de carrière existants

Pourcentage des étudiants ayant reporté que les catégories suivantes sont représentatives de l’impact de l’information sur leur carrière

Remerciements

Le présent numéro de Perspectives de l’IMT  a été préparé par Elba Gomez Navas, du CIMT. Nous aimerions remercier notre Groupe consultatif pancanadien des intervenants (GCPI) pour son soutien  dans la conception et la diffusion du sondage. L’équipe tient particulièrement à remercier son président David Ticoll (Association canadienne de la technologie de l’information) et Sareena Hopkins (Fondation canadienne pour le développement de carrière) pour leurs commentaires.

Pour en savoir plus sur cette édition de Perspectives de l’IMT et les autres activités du CIMT, consultez notre page de publications ou communiquez avec Tony Bonen, directeur, recherche et analytique, à tony.bonen@lmic-cimt.ca. Jetez un œil au tableau de bord interactif et aux éditions précédentes de Perspectives de l’IMT au sujet des besoins, difficultés et défis relatifs à l’information sur le marché du travail. Davantage de résultats seront ajoutés au fil de la progression des analyses.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Nous contacter

Pour toute question ou commentaire, contactez-nous et nous vous répondrons dans les plus brefs délais

613-695-0699

410, avenue Laurier Ouest,
bureau 410
Ottawa, Ontario K1R 1B7

Demandes des médias :
communciations@lmic-cimt.ca
Veuillez entrer votre nom.
Veuillez entrer un message.
Veuillez vérifier le captcha pour prouver que vous n'êtes pas un robot.