L’avenir du travail… au CIMT25 janvier , 2019

Ce n’est que le début

En octobre dernier, la notification LinkedIn suggérant de me féliciter pour mon anniversaire de travail m’avait donné l’idée de faire le bilan de mes 365 premiers jours au Conseil de l’information sur le marché du travail (CIMT). Cette première année a été ponctuée d’importants progrès, mais notre travail ne fait que commencer.

Je suis fier de tout ce que le CIMT a accompli en si peu de temps. Notre incroyable équipe travaille fort, chaque jour, pour changer les choses. Les membres de notre conseil d’administration et de notre remarquable groupe d’intervenants sont motivés par notre mission et s’y consacrent pleinement. Ensemble, nous visons à transformer l’information pour qu’elle éclaire mieux les décisions que les Canadiens prennent quotidiennement par rapport au travail et à leur carrière.

Comprendre les besoins des Canadiens

Afin de progresser de manière pertinente, on doit d’abord comprendre quelles informations les Canadiens recherchent. Quel contenu et quelle forme seraient les plus utiles pour réellement les aider à prendre de bonnes décisions?

En 2018, la principale tâche du CIMT était de comprendre ces problématiques. La publication cette semaine des premiers résultats de notre étude d’opinion publique a été pour nous une étape charnière. Ces conclusions nous en disent plus sur les besoins des Canadiens en matière d’IMT. Les gens nous ont confié que l’information était difficile à trouver et souvent mal adaptée à leurs besoins.


Pour que l’information se rende

Notre mission pour 2019 est de permettre aux Canadiens d’accéder à cette information de manière pertinente. Notre travail est motivé par les décisions cruciales et personnelles que chacun doit prendre par rapport au travail. Mais nous commençons à peine à comprendre la façon dont ces choix se font.

L’année 2019 sera d’abord l’occasion de préciser et d’approfondir notre compréhension des besoins des Canadiens. Prenons les salaires comme exemple, un besoin prioritaire selon notre recherche . Mais au CIMT, on sait aussi qu’il n’existe pas de modèle universel de partage de l’information. En fait, l’efficacité de l’information dépend directement de la manière de la communiquer et de la partager. Par exemple, une étudiante à Ottawa pourrait souhaiter consulter les salaires annuels bruts pour différents emplois dans sa ville natale, tandis qu’une personne sans emploi à Ottawa pourrait vouloir comparer les salaires bimensuels nets dans plusieurs villes.

Ensuite, l’information sur le marché du travail au Canada est diffusée par un riche écosystème de services à l’emploi, de conseillers en orientation, d’éducateurs et d’autres groupes de l’industrie. Nous prévoyons schématiser le système actuel de transmission de l’IMT en tenant compte des sources d’aide et des personnes visées par cette aide, ainsi que des renseignements impliqués.

Les partenariats : indispensables au succès

Jusqu’à maintenant, notre approche s’est concentrée sur l’inclusivité et la collaboration. Je crois fermement que les solutions pensées à plusieurs têtes mènent à des résultats meilleurs et plus durables. (Voir mon article LinkedIn, L’élaboration de politiques fondées sur des données probantes est un effort de collaboration.)

Au fil de nos progrès en 2019, nous continuerons de nous appuyer sur notre engagement auprès de nos intervenants. Nous bâtirons aussi de nouveaux partenariats en vue de d’améliorer l’IMT offerte aux Canadiens.

_____

Steven Tobin est directeur exécutif du Conseil de l’Information sur le marché du travail (CIMT). Steven assume la direction stratégique et la gestion d’ensemble du CIMT. Il est appuyé par le conseil d’administration et renseigné par les deux comités consultatifs du CIMT.

steven.tobin@lmic-cimt.ca

Partager

+

Inscrivez-vous pour recevoir notre infolettre mensuelle