Aller au contenu

Le CIMT s’associe à Vicinity Jobs et Magnet pour créer des catégories professionnelles plus précises

Il y a trois ans, le Conseil de l’information sur le marché du travail (CIMT) s’est associé à Vicinity Jobs – une entreprise canadienne d’analyse de données qui suit les tendances du marché du travail à partir des offres d’emploi en ligne – pour répondre à cette question urgente : « Quelles sont les compétences dont les Canadiens et Canadiennes ont besoin pour réussir sur le marché du travail? »

Afin de fonder notre réponse sur des informations utiles, nous avons voulu en savoir davantage sur les compétences individuelles (et autres exigences professionnelles) que recherchent les employeurs, sans nous limiter aux données habituellement fournies dans les profils de compétences de système tel que O*NET.

Nous avons collaboré avec Vicinity Jobs pour extraire les exigences professionnelles (y compris les compétences) des offres d’emploi en ligne et les organiser par profession détaillée (selon le système de Classification nationale des professions du Canada). Ces données sont accessibles sur notre Tableau de bord en ligne.

Si 500 professions détaillées sont répertoriées, plusieurs d’entre elles regroupent un nombre trop important d’emplois distincts pour être utiles à la population canadienne.

Par exemple, les soins infirmiers en santé au travail, en psychiatrie et à domicile se retrouvent tous sous la même profession : infirmer autorisé/infirmière autorisée.

Collaborer pour définir de nouveaux sous-groupes professionnels

Le CIMT et Vicinity Jobs ont travaillé de concert avec Magnet – une plateforme d’innovation sociale dont l’objectif est d’accélérer la croissance économique inclusive au Canada – en vue d’analyser et de raffiner les groupes de professions au Canada, et ainsi clarifier les exigences professionnelles.

La première étape a été de consulter le Guide sur les carrières d’Emploi et Développement économique du Canada (EDSC), qui fournit une structure pour 939 profils professionnels, correspondant au système de Classification nationale des professions (CNP).

Une granularité plus fine des professions permet d’obtenir des perspectives plus précises.

Par exemple, les professions d’anthropologue et d’archéologue correspondent à deux profils distincts dans le Guide sur les carrières, mais sont regroupées sous la même profession détaillée. En les séparant et en analysant leurs exigences professionnelles respectives, nous pouvons observer les différences qui ne sont pas apparentes si l’on s’arrête uniquement au groupe professionnel officiel.

Nous avons poussé le projet un peu plus loin. À partir des connaissances directes des types d’appellations d’emploi qui ont du sens pour les chercheurs et chercheuses d’emploi, nous avons pu subdiviser les 939 profils professionnels officiels du Canada en 1095 sous-groupes professionnels.

Par exemple, « économistes et chercheurs et analystes en politique économique » correspond à un seul profil professionnel dans le guide officiel sur les carrières du Canada.

Notre classification divise ce profil en quatre sous-groupes professionnels : 1) Chercheurs et analystes en politique économique, 2) Économistes agricoles, 3) Économistes comportementaux et 4) Spécialistes de l’économie environnementale et foncière.

Méthodologie

Pour déterminer quel profil professionnel de EDSC gagnerait à être subdivisé en sous-groupes, nous avons d’abord examiné un large éventail d’offres d’emploi récentes et repéré les groupes d’appellation d’emploi que les employeurs canadiens ont utilisée pour décrire les postes à pourvoir à partir des profils professionnels de EDSC.

En nous appuyant sur l’expertise des professionnels de la recherche sur le marché du travail de nos trois organisations partenaires, nous avons cerné les groupes d’appellation d’emploi ayant leurs propres exigences professionnelles en matière de compétences ou leur propre cadre de travail.

Enfin, nous avons utilisé les données des offres d’emploi pour vérifier si les exigences professionnelles associées aux groupes d’appellations d’emploi étaient, de fait, suffisamment distinctes de celles associées aux autres offres d’emploi au sein du même profil professionnel. Lorsque c’était le cas, nous avons séparé ces groupes en sous-groupes professionnels.

Organiser les données des offres d’emploi en de nouvelles catégories

Vicinity Jobs a intégré ces catégories détaillées à sa plateforme afin de pouvoir suivre séparément les offres d’emploi et les informations sur les compétences associées pour ces sous-groupes professionnels. Il s’agit des informations sur les professions les plus détaillées actuellement disponibles et, bien qu’aucune donnée statistique ne soit officiellement collectée à cette échelle, les données issues des offres d’emploi en ligne telles que les compétences, les outils et les technologies sont accessibles sur la plateforme Vicinity Jobs.

La voie à suivre

Les données liées aux exigences professionnelles sont actuellement accessibles au public sur le Tableau de bord des tendances de l'emploi au Canada du CIMT. Les utilisateurs peuvent effectuer des recherches par profession et par lieu pour connaître les exigences professionnelles que les employeurs canadiens ont listées dans leurs offres d’emploi depuis janvier 2018.

Le CIMT a entrepris d’ajouter les professions du Guide sur les carrières au Tableau de bord et publiera en outre un rapport analysant les renseignements pouvant être obtenus à partir des nouvelles catégories établies.

Ce travail n’aurait pas été possible sans l’appui du Centre des Compétences futures et de EDSC. Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec Vicinity Jobs et Magnet, ainsi qu’avec d’autres parties prenantes afin de développer des approches novatrices permettant de repérer les compétences

Profile Image - Bolanle Alake-Apata

Bolanle Alake-Apata est économiste au CIMT. Son travail se concentre sur la recherche d’information sur le marché du travail à l’intention des nouveaux immigrants et des étudiants. 

Laissez un commentaire