Besoins d’information sur le marché du travail des différents groupes sociodémographiques29 juillet , 2019

Nous avons demandé à plus de 15 000 Canadiens comment ils utilisent l’information sur le marché du travail (IMT) et ce qu’ils constatent comme lacunes dans le système actuel. Nous avons maintenant publié ces résultats dans notre nouveau tableau de bord pancanadien qui présente les principaux besoins des Canadiens en matière d’information sur le marché du travail selon le groupe d’âge, le sexe et le milieu urbain ou rural.

L’examen des données pour ces trois groupes sociodémographiques révèle des résultats intéressants. D’abord, les jeunes Canadiens pensent que l’information sur le marché du travail est plus difficile à trouver et à comprendre que leurs aînés. Ensuite, les habitants des régions rurales recherchent les mêmes types d’information que les citadins. Enfin, les femmes semblent utiliser un éventail plus large d’information que les hommes. Ces résultats sont discutés ci-dessous, mais nous vous encourageons à vérifier vous-même le tableau de bord et à voir quels résultats vous intéressent le plus.

Le gap générationnel

Les conclusions de cette nouvelle perspective sur les résultats de nos recherches sur l’opinion publique donnent un aperçu sur les domaines où les efforts pour améliorer le système d’information sur le marché du travail doivent être concentrés. Par exemple, en explorant le tableau de bord, vous apprendrez que beaucoup moins de jeunes Canadiens (de 15 à 24 ans) pensent que l’information sur le marché du travail est facile à comprendre (58 %) par rapport aux personnes âgées entre 25 et 44 ans (65 %) ou 45 ans et plus (70 %). Les jeunes étaient également moins susceptibles de penser qu’il est facile de trouver de l’IMT (43 %) comparativement à 52 % et à 57 % dans les deux groupes plus âgés.

Pas de contraste urbain/rural

D’autre part, il y a des similitudes évidentes entre les divers groupes en ce qui a trait aux types d’information recherchée. Par exemple, les cinq principaux besoins d’information sur le marché du travail étaient les mêmes pour les répondants urbains et ruraux : 1) les salaires, 2) les compétences requises, 3) les avantages sociaux, 4) le milieu de travail et, enfin, 5) les attestations nécessaires. En fait, il n’y avait presque aucune différence dans les besoins précis d’IMT des Canadiens des régions rurales et urbaines. La plus grande différence portait sur la proportion de répondant indiquant les salaires (62,4 % des citadins) contre 58,7 % des personnes vivant dans des régions rurales — une différence de seulement 3,7 points de pourcentage.

Les femmes demandent leur chemin

Certaines différences intéressantes surgissent en ce qui concerne les sources d’information consultées. Bien que les deux déclarent les sites Web d’offres d’emploi et les amis ou membres de la famille comme étant leurs deux principales sources d’IMT, les femmes le font à un taux beaucoup plus élevé. Parmi les répondantes, 47 % utilisent les sites Web d’emploi pour leur IMT et 45 % comptent sur leurs amis et leur famille, comparativement à 38 % et 39 % des hommes, respectivement. Les femmes sont également plus susceptibles d’utiliser les médias sociaux (30 % contre 26 %). En général, ces résultats suggèrent qu’un plus grand nombre de femmes que d’hommes utilisent une plus grande variété de sources d’information sur le marché du travail.

Restez à l’écoute pour plus d’informations

Le point de vue sociodémographique maintenant disponible sur notre tableau de bord pancanadien s’appuie sur les données que nous avons publiées précédemment dans le cadre de notre recherche sur l’opinion publique, notamment les principaux résultats disponibles par groupe de population, p. ex. les immigrants récents, les étudiants et les parents, et notre tableau de bord de l’information sur le marché du travail pour les employeurs. Nous avons également publié un certain nombre de Perspectives de l’IMT portant sur les incidences de l’IMT, la facilité avec laquelle il est possible de trouver et de comprendre l’IMT, l’IMT la plus recherchée et les défis en matière d’IMT. Grâce aux données présentées dans ce tableau de bord, nous commençons à examiner en profondeur les résultats du sondage afin d’isoler les différences dans l’utilisation de l’information sur le marché du travail et des voies de communication efficaces dans toute une gamme de facteurs sociaux, démographiques et économiques.

Nous publierons les résultats de cette recherche approfondie plus tard cette année. Restez à l’écoute et restez branchés — d’autres nouvelles sont à venir!

_____

Tony Bonen est le Directeur de la recherche, des données et de l’analytique du CIMT. Il dirige l’équipe d’économistes du CIMT, dont les sujets d’étude relèvent de tous les domaines, depuis les divers besoins d’information sur le marché du travail jusqu’aux possibles répercussions de l’évolution du monde du travail au Canada.

tony.bonen@lmic-cimt.ca

Partager

+

Inscrivez-vous pour recevoir notre infolettre mensuelle