Skip to content

Discussion avec des étudiants

Qu’est-ce que je devrais faire, après le secondaire? Technique, préuniversitaire… qu’est-ce qui me convient le mieux? Qu’est-ce qui va faire mon bonheur? Quel domaine va me permettre d’apporter ma contribution à la société? Est-ce que mes parents vont me soutenir dans mes choix?

Alors qu’ils se préparent à quitter l’école secondaire, les jeunes Canadiens doivent trouver réponse à leurs questions et prendre des décisions pour la suite, souvent la première étape vers la vie d’adulte.

En 2019, le CIMT a fait des analyses en profondeur pour comprendre comment les Canadiens prennent leurs décisions de carrière et de vie, ainsi que le rôle que joue l’information sur le marché du travail (IMT) dans ce processus. Au printemps dernier, nous avons pris le temps de discuter longuement avec 35 jeunes Canadiens de leurs décisions de poursuivre des études postsecondaires (EPS) et de leurs choix d’établissement et de domaine d’études. Bien entendu, nous nous sommes concentrés sur leur utilisation de l’IMT pour prendre des décisions concernant leurs cheminements d’EPS et de carrière.

Entre leur enfance et le moment de remplir ces demandes d’admission d’EPS, les élèves développent des intérêts, apprennent à se connaître et apprivoisent le monde qui les entoure. Au fil de nos discussions, nous avons été témoins du rôle de soutien que joue l’IMT, validant (ou non) leurs idées préalablement formées sur les industries, les emplois et les modes de vie qui y sont associés. Nous avons décortiqué trois types d’IMT – les salaires, les compétences et les perspectives d’emploi (c.-à-d. les prévisions du nombre d’offres d’emploi) – pour savoir quelles informations avaient été ou pourraient avoir été utiles pour eux. Finalement, nous avons cherché à savoir comment cette information pourrait avoir été mieux communiquée.

Comment nous avons procédé

Afin de faire participer les étudiants à ces entretiens en profondeur en ligne, nous avons établi un partenariat avec Refresh Market Research. Au total, nous avons recruté 35 participants âgés de 17 à 20 ans, qui venaient de terminer leur première année d’EPS ou leur dernière année de secondaire, et étaient inscrits à un programme d’EPS débutant à l’automne. Les participants représentaient une diversité de régions et de types d’établissements. Le projet, réalisé entre avril et mai 2019, consistait en une série d’exercices au cours d’une discussion en ligne de trois jours. Avant l’entretien, les participants avaient des devoirs à faire pour les inciter à réfléchir sur leur parcours scolaire.

Une question d’argent

Dans notre première étude d’opinion publique, les salaires se sont avérés être l’IMT la plus recherchée par l’ensemble des Canadiens. Comme nous l’avons vu dans le Rapport de perspectives de l’IMT no 21, les étudiants nous ont dit qu’ils voulaient de l’information personnalisable. Certains recherchent des salaires horaires, alors que d’autres préfèrent des renseignements annuels et prévisionnels. Ce qui était le plus logique pour eux était de connaître les salaires moyens dans leur domaine d’études deux ans après l’obtention du diplôme et les salaires moyens pour les professions qu’ils souhaiteraient exercer. Mais les informations sur les salaires ne suffisent pas. Afin d’imaginer le mode de vie associé à un choix de carrière, des informations sur les impôts, les déductions et le coût de la vie étaient aussi jugées utiles.

…et de compétences

Avant de se décider sur leur EPS, les étudiants veulent de l’information sur les compétences. Dans le Rapport de perspectives de l’IMT no 26, nous examinons comment les étudiants croient savoir quelles compétences les employeurs recherchent et tentent de prendre leurs décisions en conséquence. Le défi consiste à traduire cette compréhension en choix concrets de scolarité, de formation et de carrière. Les étudiants comprennent aussi que le monde du travail est en train de changer. De ce fait, ils sont intéressés par l’apprentissage de compétences transférables et veulent comprendre quelles compétences pourraient devenir obsolètes à l’avenir.

La boule de cristal

Rien n’est plus difficile que prédire l’avenir, et pourtant, nous savons que les étudiants canadiens tiennent compte des futures possibilités d’emploi quand vient le temps de choisir une carrière. Dans le Rapport de perspectives de l’IMT no 27, des étudiants canadiens expliquent comment les perspectives du marché du travail les aident à repérer les débouchés pour leur profession idéale et le niveau de concurrence auquel ils seront confrontés sur le marché. Ces étudiants nous ont dit qu’ils voulaient avoir un aperçu de l’avenir rapproché (deux à cinq ans) plutôt qu’à plus long terme. Enfin, ils ont aussi affirmé que l’information doit être fiable, fondée sur des données chiffrées et pas trop simplifiée.

Consultez le tableau de bord du sondage et les éditions précédentes de Perspectives de l’IMT au sujet des besoins, défis et difficultés en matière d’information sur le marché du travail. D’autres résultats de notre enquête seront publiés à mesure que les analyses seront terminées.

_____

Emna Braham est économiste principale au CIMT. Elle travaille actuellement à évaluer l’état de l’information sur le marché du travail au Canada et mène des recherches prospectives en collaboration avec les intervenants.
emna.braham@lmic-cimt.ca

Laissez un commentaire