L’IMT que les Canadiens veulent12 mars , 2019

Le choix de carrière est l’une des décisions les plus importantes que l’on doit prendre. À vrai dire, on s’y prépare un peu toute sa vie – pas surprenant, puisqu’on passe environ le tiers de nos vies au travail. Enfants, nos jeux impliquent de se projeter dans différents métiers, du plus fantaisiste au plus réaliste. La famille et les amis nous demandent ce qu’on veut faire plus tard, quand on sera grands. Et plus tard, on doit commencer à éliminer certaines options et à faire des choix scolaires qui nous prépareront à occuper un jour le rôle que nous avons choisi.

Dans le monde d’aujourd’hui, l’histoire ne s’arrête pas là. Les changements de carrière en milieu de parcours sont de plus en plus courants et le passage fréquent d’un emploi à l’autre n’est plus mal vu – en fait, c’est même un atout dans certaines professions et nécessaire pour d’autres. Que vous en soyez à choisir votre premier emploi ou à faire projets pour votre troisième carrière, ces décisions ne sont probablement pas seulement basées sur les envolées de votre imagination, mais plutôt sur des recherches et un examen attentif des faits. Ces « faits », nous les appelons information sur le marché du travail (IMT). Simplement définie, l’IMT correspond à n’importe quel renseignement qui peut éclairer les décisions que prennent les Canadiens dans le monde du travail. Il s’agit par exemple d’informations comme le taux de chômage, les salaires, les exigences de scolarité, les postes vacants ou encore les perspectives d’emploi.

Cette année, le CIMT a mené une étude d’opinion publique afin de mieux comprendre de quelles informations se servent les Canadiens pour prendre des décisions relatives à leur scolarité, leur emploi et leur carrière. Au cours des dernières semaines, nous en avons publié les premiers résultats, qui portent sur les employés, les chômeurs, les personnes handicapées, les nouveaux arrivants ainsi que les nouveaux diplômés collégiaux et universitaires.

Les résultats présentés dans le numéro 8 de Perspectives de l’IMT montrent que l’IMT la plus couramment utilisée par les Canadiens est l’information sur les salaires, suivie par celle sur les compétences requises. Même s’il n’est pas surprenant que les salaires soient les renseignements les plus recherchés, ce résultat met en évidence l’importance d’offrir des données plus accessibles, exactes et fiables à ce sujet.

Nous en avons aussi appris davantage sur les défis auxquels font face les Canadiens lors de leur recherche d’informations. Les résultats dont fait état le numéro 9 de Perspectives de l’IMT suggèrent que la plus importante difficulté à laquelle se butent les employés, les chômeurs et les personnes handicapées est le manque d’adaptation de l’IMT à leur situation particulière. Pour les nouveaux arrivants et les nouveaux diplômés, le principal obstacle est le manque de perspectives sur l’avenir, en d’autres mots, l’information ne leur permet pas d’avoir de la visibilité sur le futur. Les deux groupes sont égallement préoccupés par le manque d’adaptation de l’IMT à leur situation.

En collaboration avec des partenaires de partout au pays, le CIMT met tout en œuvre pour régler les problèmes soulevés par l’étude d’opinion publique et offrir une IMT qui guide les Canadiens à travers les défis que comportent ces décisions relatives au travail.

Jetez un œil aux publications de Perspectives de l’IMT sur l’étude d’opinion publique du CIMT pour en savoir plus sur les défis auxquels font face les Canadiens :

Essayez aussi notre tableau de bord afin de visualiser les résultats du sondage de manière interactive.

Suivez le CIMT sur LinkedIn et sur Twitter pour en savoir plus sur les résultats de notre étude d’opinion publique.

_____


En tant qu’économiste du CIMT, Anthony Mantione contribue à l’avancement du mandat du CIMT par l’application de techniques informatiques à l’analyse des données. 

anthony.mantione@lmic-cimt.ca

Partager